Quelle rentabilité pour une location de parking ?

Quelle rentabilité pour une location de parking ?


Acheter des places de parking afin de les mettre en location peut vous rapporter de l’argent. En effet, le rendement appelé également la rentabilité nette est le principal critère et le plus important qu’il faut prendre en compte pour vous lancer dans un investissement de ce type.

 Booster les rendements en jouant sur le prix d’achat

Le prix d’achat d’un parking varie essentiellement en fonction de son emplacement. Par exemple, à Paris, vous pouvez trouver une place avec un tarif de moins de 20 000 € au niveau du nord du 19e arrondissement ou au sud du 12e. Par contre, pour une place dans les quartiers chics, notamment dans le centre historique parisien comme à l’île Saint-Louis ou Le Marais, des lieux connus pour être avares en matière de place de stationnement, le ticket d’entrée dans ces endroits peut même atteindre les 50 000 €. Sinon, pour ce qui est du coût du stationnement, une forte augmentation a été enregistrée dernièrement. En effet, il est passé de 3,60 euros à 4 € au sein des arrondissements des centres et de 1,20 à 2,40 € en périphérie. En plus de cela, une heure de plus a été ajoutée sur les plages horaires de stationnement. Alors, tentez le coup et investissez dans ce domaine pour avoir de belles affaires. Le fait d’investir dans la location de parkings, c’est comme entamer des procédures de création d’entreprise. Vous disposez d’un capital, vous avez comme objectif de créer un chiffre d’affaires en récupérant les loyers, vous avez des charges à payer et vous avez un bénéfice à gagner.

La rentabilité d’un parking à louer en pratique

Le bénéfice de l’investissement locatif de votre parking est calculable en additionnant la totalité des montants de loyers perçus et en faisant la soustraction des dépenses ainsi que toutes les sorties d’argent. Le résultat, c’est-à-dire la différence, sera ce que vous aurez gagné dans cette activité. Pour le calcul de la rentabilité nette en location de parkings, il vous faut faire le rapport entre le bénéfice réalisé et le coût d’achat du parking. Ci-après un exemple pour vous aider à mieux comprendre le concept.

Vous avez acquis un parking pour une somme d’environ 10 000 € et vous le louez ensuite pour 60 € le loyer mensuel. Les charges, notamment les frais de syndic et d’entretien sont de 40 € et la taxe foncière s’élève à 80 €. Pour déterminer la rentabilité locative de votre parking, vous devez faire le calcul suivant :

  • Revenu locatif revient à 60 € x 12, ce qui équivaut à 720 €
  • La rentabilité brute de votre parking est égale à 720 €/10 000 € x 100, ce qui revient à 7,2 %
  • Les dépenses annuelles sont au total de 120 €
  • Le bénéfice est donc de 600 €, soit la différence entre le revenu locatif et les dépenses annuelles
  • Et le rendement net du parking est de 6 %, soit 600 €/10 000 € x 100.

 C’est assez simple à calculer ! Le calcul du taux de rentabilité net de votre parking vous permet de faire une évaluation de la pertinence de votre investissement locatif. À noter que la rentabilité locative nette de ce type d’investissement est le second critère à prendre en compte après son implantation, dans vos décisions d’investissement. Les dépenses incluant la taxe foncière et les frais de syndic réduisent votre bénéfice et ce sont des obligations à payer. Une place de parking moins chère, mais dotée d’une taxe foncière assez élevée et de fortes charges mensuelles, peut vous désavantager.



Les parkings associés